Dialyse à domicile

C’est plus de flexibilité et plus de liberté pour le patient. Les traitements sont réalisés à domicile selon l’emploi du temps définit par le patient lui même. Cela peut être réalisé en soirée, de nuit ou à un moment plus opportun.

homedialysis logo

Les traitements de dialyse à domicile sont:

Les traitements les plus souvent pratiqués à domicile sont

DP

Dialyse Péritonéale

HD

HémoDialyse

Peritoneal Dialysis at home

Dialyse Péritonéale

La dialyse péritonéale permet de substituer la fonction rénale quand cette dernière n’a plus la faculté de faire correctement son travail. L’objectif est de retirer les substances toxiques du patient en utilisant sa propre membrane, le péritoine, qui permet le transfert de solutés et d’eau vers la cavité péritonéale d’où ils sont extraits vers une poche de drainage.

DP

Dialyse Péritonéale

dans les cas de

  • Défaillance rénale chronique

Dans le cas de défaillance rénale chronique, la dialyse péritonéale (DP) utilise le péritoine du patient comme une membrane à travers laquelle les liquides et les substances dissoutes (électrolytes, urées, glucose, albumine et autres petites molécules) sont échangées entre le sang et un fluide nommé dialysat qui est injecté dans l’abdomen.

Cette thérapie est habituellement réalisée quotidiennement avec 4 ou 5 échanges soit manuellement durant la journée (DPCA), soit de nuit avec une machine (DPA) qui rafraichit automatiquement le fluide

Techniquement parlant

Le fluide nommé dialysat est introduit à travers un tube permanent, le cathéter, dans l’abdomen. Il est ensuite retiré après un temps de stase allant de 1 à 3 heures, qui représente le temps nécessaire au transfert des déchets du sang vers le dialysat. Cela se fait soit tous les soirs pendant que le patient dort (Dialyse Péritonéale Automatisée (DPA), soit via des échanges réguliers pendant la journée (Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire (DPCA).

Home Dialysis at home

Hémodialyse à domicile

Comme la dialyse péritonéale, l’hémodialyse peut être réalisée à domicile. Elle est utilisée dans les cas d’insuffisances rénales chroniques (IRC). En comparaison de la dialyse en centre, l’hémodialyse à domicile donne plus de liberté au patient qui peut maintenir une activité professionnelle et garder une vie active. L’hémodialyse à domicile est réalisée grâce à une machine que le patient programme selon ses activités.

HD

HémoDialyse

dans les cas de

  • Défaillance rénale chronique

Il y a 3 principaux modes d’hémodialyse :

- La dialyse conventionnelle : qui est généralement pratiquée trois fois par semaine durant 3-4 heures par traitement.

- La dialyse quotidienne: qui est pratiquée durant 2-2.5 heures, 6 jours par semaine.

- La dialyse nocturne : La procédure est similaire à l’hémodialyse conventionnelle excepté que les traitements sont réalisés entre 3 à 6 nuits par semaine, avec des sessions de 6 à 10 heures pendant que le patient dort.

Cette thérapie est réalisée au moins 3 fois par semaine et jusqu’à 7 fois avec une durée variant de 2 à 8 heures selon le protocole qui peut être convenu entre le médecin et son patient.

Techniquement parlant

hd-hemodialysis-icon

Le principe de l’hémodialyse implique la diffusion de solutés à travers une membrane semi-perméable, comme pour la dialyse péritonéale, mais dans ce cas, un dialyseur artificiel (filtre) est utilisé à la place du péritoine et la connexion est réalisée à travers un accès sang du patient.

HF

HémoFiltration

dans les cas de

  • Surcharge hydrosodée
  • Insuffisance cardiaque congestive
  • Défaillance rénale aiguë
  • Syndrome d’écrasement
  • Acidose lactique

En réamimation, l’hémofiltration (HF) est indiquée en cas de surcharge hydrosodée, d’insuffisance cardiaque congestive, de défaillance rénale aiguë, du syndrome d’écrasement, d’acidose lactique… Mais l’hémofiltration peut aussi être réalisée sur des patients souffrant de défaillance rénale chronique.

Cette technique permet de retirer toutes les substances qui sont normalement filtrées par le rein tel que l’eau, l’urée, la créatinine, les sels mais aussi les substances de tailles moyennes qui résultent d’un dommage cellulaire et sont souvent néphrotoxiques.

Cette thérapie est généralement réalisée suivant le même protocole que l’hémodialyse, au moins 3 fois par semaine et jusqu’à 7 fois, avec des traitements de 2-8 heures.

Techniquement parlant

hf-hemofiltration-icon

En hémofiltration, le sang est passe à travers un hémofiltre qui permet de filtrer l’eau ainsi que d’autres substances importantes, telles que les sels, l’urée, la créatinine ou des molécules de taille moyenne comme les médiateurs de l’inflammation, le fluide ainsi obtenu s’appelle l’ultrafiltrat.

Il s’écoule à un débit qui permet d’atteindre la clairance requise pour les substances à retirer. Comme ce débit est trop important pour d’autres éléments (par exemple l’eau), un fluide de substitution est injecté dans le sang pour compenser les pertes non désirées, telles que celles de l’eau ou des sels.

HDF

HémoDiaFiltration

dans les cas de

  • Défaillance rénale

L’HDF est une combinaison de l’hémofiltration et de l’hémodialyse qui peut être préférée aux à ces deux méthodes. Les raisons pour cela sont, par exemple, une plus grande clairance des substances de taille moyenne comparée à une simple hémodialyse où une dépendance au débit sang est moins importante qu’en l’hémofiltration.

Cette technique est généralement utilisée comme l’hémodialyse soit au moins 3 fois par semaine et jusqu’à 7 fois avec des traitements de 2 à 8 heures.

Techniquement parlant

hdf-hemodiafiltration-icon

En HDF, le sang passe à travers un hémo(dia)filtre pendant que le dialysat est injecté de l’autre côté de la membrane semi-perméable. La pompe de rejet fonctionne à un débit plus grand que celle du dialysat, ce qui combine les processus de filtration et de dialyse. En hémodiafiltration, un liquide de substitution doit être injecté dans le sang pour compenser le débit de filtration.

UF

UltraFiltration

dans les cas de

  • Surcharge hydrosodée

L'UF est utilisée pour enlever l’eau du corps des patients en cas de surcharge hydrosodée. Cela permet de réduire la pression dans le corps, plus spécifiquement sur le cœur, en enlevant l’eau, qui accumulée dans certains organes, tels que les poumons, crée des œdèmes. A domicile, cette thérapie peut être utilisée seule ou en complément d’autres techniques. Dans ce dernier cas, le volume total de fluide injecté est inférieur à celui retiré du patient, la différence assurant de retirer le volume d’eau souhaité.

L’ultrafiltration est normalement utilisée durant 4 à 8 heures, jusqu’à ce que le volume d’eau à enlever du patient soit atteint.

Techniquement parlant

uf-ultrafiltration icon

En UF, le sang passe à travers un hémofiltre qui permet de filtrer l’eau, ainsi que d’autres substances qui dans ce cas ne sont pas significative. La quantité d’eau est retirée à un débit qui est bien toléré par le patient et il n’y a besoin d’aucune compensation pour la perte des autres substances.

Les avantages de l'HHD

L’hémodialise à domicile (HHD) offre plusieurs avantages, dont l'un est de laisser le patient planifier son emploi du temps. Le patient peut choisir les jours et heures de traitement ainsi que leur durée avec l'équipe médicale pour s'adapter à d'autres activités, comme aller au travail ou s'occuper d'un membre de la famille.

Un autre avantage est la qualité du traitement car les patients peuvent se dialyser plus souvent à domicile. Les personnes qui se dialysent dans une clinique passent 3 jours par semaine sans traitement (la période interdialytique) pendant lesquels s’accumulent dans leur corps les déchets et le liquide. Se dialyser à domicile quotidiennement soit cinq à sept fois par semaine évite donc l’accumulation de ses déchets et fluide.

Les douleurs des patients sont moins présentes lorsque l’hémodialyse est réalisée à domicile, en fait, les crampes musculaires qui sont courantes chez les personnes utilisant la HD standard deviennent moins courantes chez ceux qui choisissent la HD à domicile parce que les déchets et les fluides sont éliminés plus souvent.

Advantages home hemodialysis

Actualités



dimi sofa

Hémodialyse à domicile

C’est plus de flexibilité et plus de liberté pour le patient. Les traitements sont réalisés à domicile selon l’emploi du temps définit par le patient lui-même. Cela peut être réalisé en soirée,de nuit ou à un moment plus opportun.

infomed in congress

Evènement

Au vu de la situation sanitaire actuelle, la plupart de nos congrès planifiés en 2020 ont été annulés. Nous vous invitons à suivre attentivement notre onglet évènements pour suivre la situation en direct.

infomed news covid19

COVID 19

La pandémie de la COVID19 a engendré une crise mondiale, Infomed travaille chaque jour pour soutenir ses partenaires. Nous restons à votre disposition afin de répondre à vos demandes sur nos solutions de CRRT pour la réanimation.

lacsol injection bag

Une nouvelle gamme de solutés

Découvrez les nouvelles formules adaptées aux besoins des patients avec deux nouvelles références pour chaque gamme de soluté : LACSOL pour les solutions au lactate et BICSOL pour celles au bicarbonate. Toutes nos poches de 5 litres sont sans phthalates ni latex avec une connexion standard luer-lock femelle.

dimi stand for bag

Support de poches DIMI

L’option support de poches pour DIMI permet à l’utilisateur d’installer jusqu’à 40 litres de dialysat plus les poches de rejets. Le support de poches offre un nouvel accès aux traitements longue durée ou nécessitant une grande quantité de fluide. Avec le support, le patient peut préparer facilement son traitement en position assise.